25/06/2008

eux...

 

 

Lettre du pardon,

Lettre de l'amour

 D'un petit frère et des parents

Tant d'années passées,

Beaucoup d'amour,

De ma part beaucoup d'erreurs.

Des souvenirs inoubliables,

Des rires, des fous rires.

Des vacances à 2,

Le petit à la mer,

Souffler, un peu d'air,

Digérer se qui s'est passé,

Oublier et tenter de pardonner.

3 jours sans vous,

Un manque malgrés tout.

De calins, de tendresses

De jolies paroles qui déblèsses,

Un réconfort,

Dans la maison du confort.

Sans vous, un blanc

Des larmes sur le visage de cet enfant,

Le coeur noyer de sang,

 Assise, prete serment.

Tant de souffrance,

De peine,

 De résistance.

Croyance d'un amour immence,

Sans eux est indiffente.

Les aimes tant,

Les remercie tant,

De l'avoir acceptée, elle

Qui pourtant n'est pas la plus belle,

La plus intelligente,

La plus parfaite.

Merci d'être là.

Je voudrais tant retrouver vos bras,

Vous dire que je ne vous oublie pas

Que je vous aimes par dessu tout ca.

Les paroles s'envolent,

 Les écrit restent.

Je vous le dis si rarement,

Vous avez tendance à l'oublier certainement

Après ces mots je vous le dis, je vous l'écris,

Vous aimes tant,

  Petit frère, papa, maman

...

12:34 Écrit par GiGiJeEn dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

13/06/2008

Un drame pour pardonner...


 fleurbleue1tb4

Un drame pour comprendre…

 

Une jeune fille d’environ 18ans,

Avec un enfant a bras et un enfant par la main

Dans des bars, des cafés, des endroits négligeables,

Qui se débrouille pour les nourrir comme elle le peut

Mais elle réfléchit et pense a leur bonheur,

Et un jour, elle s’en va laissant ses enfants

Qui plus tard seront dans un accueil,

En partant, elle pleurait,

En leur disant qu’elle les aime

Qu’elle ne les oubliera jamais

Et qu’un jour elle souhaite vous retrouvez…

Et puis les années ont défilés

Je t’en ai toujours voulu jusqu'à présent

Heureusement qu’elle est là, ma famille

Pour reconstruire les blessures de ma vie

Jusqu'aujourd’hui ils m’ont toujours dis

Ce n’est pas de sa faute, elle était jeune

Elle a fait un geste d’amour

Mais je t’en voulais toujours

Aujourd’hui qu’un drame est arrivé

J’ai compris ce que voulais vraiment dire

Quand on dit a longueur de journée

Qu’voir un bébé, c’est toute responsabilité

Je disais que tu nous as gâché notre vie

Mais enfaite tu voulais qu’on la vive

Ce jour je t’ai compris

Ce  jour je te pardonne

Merci pour ce geste d’amour

Qui pour moi ce matin me résonne…

pardonne moi a ton tour

de ne pas avoir cru en ton amour

désormais pour moi beaucoup tu conteras

car je ne serais jamais arrivée dans ce bonheur sans toi,

Merci à toi...

tu te reconnaitras

quand tu passeras...

07:05 Écrit par GiGiJeEn dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |