09/07/2006

Il y a si peu de temps...Et maintenant...

 

Il y a si peu de temps encore…

Existaient des remords…

Pour inconnus nous passions…

Nous avons attendu fin de saison…

Un beau jour l'on s'est croisés…

Depuis dans mon cœur vous êtes restés…

Après cette rencontre plus de nouvelles…

Dans mon cœur vous restiez étincelles…

Jours et mois passèrent…

Peu à peu je vous ai découverts…

Nos rencontres deviennent régulières…

Vous me manquez déjà d'hier…

Marraine vous m'avez nommée…

A votre toute première, Petite Poupée…

Même si je suis encore petite…

Je vous prouverais que je le mérite…

Je n'ai peut être pas de métier, donc pas d'argents…

Pour offrir de beaux cadeaux d'argents…

Mais j'en ai un énorme dans mon cœur…

Mon cœur que tu remplis de bonheur…

Un cadeau que jamais tu ne perdras…

Qui tu deviens, où que tu sois, où tu vas,…

Jamais il ne s'abîmera, jamais il ne se détruira,…

Jamais il ne te lâcheras, toujours il t'aimera…

Et oui, bien sûr, c'est moi…

 

Je t'aime ma Petite Princesse Laura…

21:58 Écrit par GiGiJeEn dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

03/07/2006

Vous me manquez...Je vous retrouverez...

 

C'était un après midi,
Je m'occupais des petits
Vous êtes arrivés
On s'est regardé
Toute suite j'avais compris
Dans vos regards imcompris
Qu'il y allait avoir une liaison
Et que l'on se reverrait toute façon
Nous avons passé l'après midi ensemble
Sur le sable où à l'eau vos regards sont si ambles
Cette excellente après midi,
J'aimais je n'aurais voulu qu'elle soit finie
Le lendemain, malheureusement j'ai du repartir
Mais on savait bien qu'on allait se répartir
Mais aussi qu'un jour on se retrouverait
Meme si jusque là, vous me manquerez
Je pense jamais ne m'avoir connue ainsi
Pour c'était bien moi, hoo que oui
Bref, il a fallu vous laissez
J'ai du vous quittez
Mais je peux vous le promettre, ou vous le jurer
Un jour, vous deux, je vous retrouverez!!!

12:52 Écrit par GiGiJeEn | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/07/2006

ce 1er juillet

 

C'était un jour d'été

À la mer où  j'ai été

C'est à la pleine que l'on c'est rencontré

Et c'est aussi là que l'on s'est quitté

Un avais des yeux d'un bleu si beaux

Comme la mer du sud quand il fait chaud

Encré un peu de jaune près de la pupille

Comme en été à la plage où le soleil brille

L'autre avait un si beau corps

Comme les gens qui viennent du nord

Ce sont deux êtres exceptionnels

Occasionnels ,sensationnels…

Ils m'ont fait découvrir une nouvelle moi

Ils ont réussis à me faire voir en moi

Ils sont magnifiques, extraordinaire

C'est vrai, ils habitent loin de mes terres

Mais si près dans un monde imaginaire

L'un à côtés de l'autres sur le sable d'erre

Mais on se retrouvera

Tout les étés au même endroit

Toujours dans la même pleine

Où l'on s'est rencontré autrefois

Et où l'on s'est quitter avec la même peine

 

 

 

16:56 Écrit par GiGiJeEn | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |